Aujourd’hui, je ne vous parle pas de tricot, mais d’organisation ! Alors, qu’on soit bien clairs, je ne suis pas la personne la plus ordonnée du monde. On pourrait même parfois me qualifier d’un peu « bordélique ».

MAIS ! Mais, j’aime bien organiser des trucs. Noter des machins. Faire des listes, me vider la tête, accrocher des post-it, gribouiller dans la marge. Du coup, j’avais tout le temps plein de carnets avec pleins de trucs dedans. Et comme en plus je fais beaucoup de choses différentes, j’avais des carnets pour tout : un carnet pour le tricot, un pour le boulot, un pour mes responsabilités associatives, etc. Et j’avais souvent du mal à m’y retrouver.

Et puis un jour, en flânant sur Pinterest (pour changer, tiens !) j’ai découvert le BULLET JOURNAL. Et ce fût le coup de foudre !

LE BULLET JOURNAL, QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est pas bien compliqué en réalité. Il s’agit d’un simple carnet, dans lequel on va tout noter. Absolument tout :calendrier, anniversaires, « to do lists », listes diverses, compte-rendus…. Tout est réuni au même endroit. Au lieu de me trimballer quarante-six carnets en même temps, je n’en ai plus qu’un.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Le principe est simple : le cœur du bullet journal, c’est l’index. On numérote les pages, et à chaque fois qu’on rajoute une page, on le reporte dans son index.

NERDY NEEDLES (3)

Ensuite, j’ai fait une page avec les significations de chaque symbole que j’utilise dans mon journal. Ça, c’est plus pour le plaisir de faire une jolie page que par réel besoin 😉

NERDY NEEDLES (4)

C’est à la prochaine étape que débute réellement le bullet journal : les pages calendrier, comme dans un agenda du commerce, mais en bonus c’est entièrement personnalisable.

Tout d’abord, une vision globale de l’année. J’ai commencé au mois d’avril, je n’ai donc pas indiqué les mois précédents, mais ce n’est pas une obligation.

NERDY NEEDLES

Une page pour les anniversaires :

NERDY NEEDLES (8)

Trois pages rassemblant tous les évènements déjà planifiés de l’année, que je mettrai à jour au fur et à mesure, pour avoir tout sous les yeux en même temps :

NERDY NEEDLES (9)

Et enfin, le premier mois !

NERDY NEEDLES (7)

J’ai choisi ensuite de faire une page par semaine, avec un liste des tâches à accomplir, des notes diverses, les rendez-vous que je reporte depuis les calendriers précédents :

NERDY NEEDLES (6)

LES COLLECTIONS

On a vu la partie agenda du bullet journal, maintenant place à la partie carnet : les collections ! Les collections, c’est toutes les entrées du journal qui ne sont pas des calendriers. Je vous donne quelques exemples :

NERDY NEEDLES (10)

NERDY NEEDLES (5)

12921093_10206939511229803_30224866_n

C’est vraiment ce qui m’a plut dans ce concept : tout avoir sous la main, l’agenda, le carnet, les notes, les listes diverses et variées…. Et surtout, comme toutes les pages sont systématiquement reportées dans mon index, je peux rajouter autant de trucs que je veux : peut importe qu’un mois fasse quatre ou dix pages, je retrouve tout facilement !

Pour l’occasion, je me suis fait plaisir et j’ai craqué pour un super carnet LEUCHTTURM1917. Il fait 250 pages, il est légèrement plus large qu’un MOLESKIN (format A5) et surtout les pages sont pointillées au lieu d’avoir des lignes ou des carreaux !

12970358_10206979842278054_415227525_o

Enfin, pour les anglicistes, je vous mets le lien vers la vidéo originale du créateur, qui est très bien faite, pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure ! (Hum… Un peu pompeux cette dernière phrase….)

Keep in touch !

 

 

 

Publicités