Avec l’arrivée du Printemps, du soleil, des arbres qui refleurissent, des premières bières en terrasse – des antihistaminiques aussi – j’ai eu envie de tricoter des choses douces, lumineuses, légères.. Ça faisait un moment que j’avais envie d’essayer la dentelle, et quand ma copine Manda Knits m’a proposé de se faire un mini KAL toutes les deux, on s’est tournée vers ce modèle Drops Design : l’étole ajourée.

Une grande étole en dentelle, toute légère, à porter en écharpe ou pour s’en draper les épaules le soir venu. 

J’ai choisi un écheveau de  Fyberspates Scrumptious Lace Gold d’une couleur safran magnifique. Moi qui ne porte jamais de jaune, je me découvre depuis assez récemment un intérêt pour ces couleurs.

13128663_10207134207697093_977282066_o

Et je vous avoue que je n’ai pas été déçue : la couleur était vraiment à tomber par terre, la laine est extrêmement douce (c’est un mélange merinos et soie) et très agréable à tricoter, même si elle a tendance à accrocher très légèrement – ce qui donne vite des nœuds impossible à défaire.

Heureusement, Darling et sa patience légendaire sont venues à ma rescousse plus d’une fois !

Ce fût aussi l’occasion de tester mes tout nouveaux anneaux marqueurs, que j’ai fabriqué exprès pour ce projet : des petites breloques trouvées ici et là sur des sites d’arts créatifs, des petits anneaux ouverts (diamètre  1 cm) et TADA ! Des jolis petits anneaux, utiles et décoratifs 🙂

13147881_10207134137255332_1059661964_o

Pour celles et ceux qui n’auraient pas la patience de les faire, on en trouvé des très mignons sur Etsy ou My Little Market.

Je dois tout de même dire que ce n’est pas le projet le plus facile auquel je me suis attaquée…. Je n’ai pas l’habitude de tricoter de la laine Lace, et j’ai perdu des mailles un nombre incalculable de fois. Les répétitions de motifs sur les premiers rangs ont manqué de me rendre folle : je n’avais jamais le bon nombre de maille, malgré la concentration extrême dont j’ai essayé de faire preuve. Du coup, les premières fois j’ai essayé de bidouiller – vas y que je te relève une maille ou que je t’en tricote deux (trois parfois) ensemble pour égaliser, c’est pas grave ça se verra pas de toute façon.

Ouais…. Enfin, au bout de ma première répétition, j’ai du me rendre à l’évidence… Il y avait des erreurs à chaque rang. J’ai donc patiemment (blague) détricoté mon ouvrage pour recommencer. TROIS FOIS. 

Maintenant c’est bon, j’ai trouvé ma vitesse de croisière il faut croire, je croise les doigts (et les aiguilles !) pour que ça continue comme ça jusqu’à la fin ! Il faut dire que vu la vitesse à laquelle j’avance – je vous ai déjà parlé de mon côté escargot non ? – et le nombre de tricots en cours que j’ai en ce moment, ce projet va probablement m’occuper un bon bout de temps.

Je vous tiendrais au courant de l’avancement de mon projet !

Keep in touch !

 

 

Publicités