La lecture et moi, on s’est rencontrées très jeunes. Je me souviens qu’au CP, j’étais méga impatiente d’apprendre à lire, et plus tard en primaire, je me faisais régulièrement confisquer mon livre par mes instit’ parce que je lisais en classe. Je rallumais -systématiquement – la lumière le soir pour lire en cachette (et je me faisais gauler par ma mère tout aussi systématiquement, bien évidemment).

J’ai la fâcheuse tendance d’empiler les livres à lire avant même d’avoir fini celui que j’ai dans les mains, et je suis incapable de résister à une longue saga fantastique ou historique – plus il y a de volumes, mieux c’est ! Cela dit, je suis assez éclectique dans mes goûts de lectrice : polars de gare, thrillers au suspense insoutenable (big up à Jean-Christophe Grangé), fantasy, science-fiction, anticipation, romans, littérature « jeunesse » ou « classique », j’aime à peu près tout, du moment que l’histoire est bien ficelée et les personnages suffisamment crédibles.

J’ai été taggée par le blog Dans les tiroirs de Jul’ il y a quelques temps déjà, mais j’ai tardé à trouver le temps de me poser pour rédiger cet article. J’ai trouvé l’idée sympa, et en plus je n’ai pas grand chose à vous montrer niveau tricot ces temps-ci – ma vitesse d’escargot, tout ça, on en a déjà parlé.

  • Quel est le premier livre dont tu te souviens ?

Comme je vous le disais, j’ai découvert le plaisir de lire assez jeune, mais avant de savoir lire, je demandais à ma mère de me lire les innombrables albums jeunesses dont était remplie ma chambre. Je ne sais plus exactement quel est le tout premier livre dont je me souviens, mais il en a plusieurs qui m’ont marquée. Je me souviens notamment de Robert Campagnol (un petit campagnol qui veut tout faire TOUT SEUL, et ça, ça me parlait déjà pas mal à l’époque !), et des histoires de Balibar le petit ours, une série d’albums magnifiques avec de très belles illustrations, qui racontent l’histoire d’Ours Brun et Ourse Blanche et de leurs enfants.

  • Quel est le dernier livre que tu as lu et apprécié ?

Harry Potter and The Cursed Child ! Je l’ai trouvé cet été lors de mon voyage en Irlande et bien évidemment je n’ai pas pu résister. Si vous avez lu quelques articles de ce blog, vous êtes au courant de ma passion pour l’univers d’Harry Potter, alors autant vous dire que je n’allais pas passer à côté de la suite des aventures de mon héro préféré… Je sais que beaucoup ont été déçus par ce bouquin, et j’ai entendu de nombreuses critiques (scénario trop facile, trop prévisible, trop invraisemblable, personnages que l’ont ne retrouve pas tels qu’on les connaissaient… etc) mais à mon sens, il faut prendre cette histoire telle qu’elle est, c’est-à-dire une pièce de théâtre, qui a vocation non pas à être LUE mais à être VUE… et pour moi ça change tout. Alors oui, c’est vrai, ça va vite, ça s’enchaîne très rapidement,  le dénouement est un peu facile et l’histoire un peu cousue de fil blanc, il n’y a pas de grandes descriptions féeriques du château ou de l’univers magique. Mais cela ne pas gênée, car c’est un aspect que l’on retrouve souvent au théâtre du fait des contraintes techniques inhérentes à ce genre littéraire, et je pense sincèrement qu’il est impossible de retrouver l’ambiance de la scène juste en lisant le script. En tout cas, si ça ne tenait qu’à moi, je serais allée la voir jouée à Londres. Mais bon, mon compte en banque a posé son véto 😉

Et vous, vous en avez pensé quoi ?

14543355_10208196225886884_886012547_n

  • Parle nous de ton, ou tes livres préférés.

Laissons de côté mon sorcier préféré pour l’instant, je ne peut pas répondre à toutes les questions de ce TAG en parlant d’Harry Potter. Je n’ai pas de livre préféré, tout simplement parce que je suis incapable de choisir entre les innombrables sagas que j’adore. Je vais néanmoins en citer quelques unes !

La Belgariade et la Mallorée, de David et Leigh Eddings

Alors je vous préviens tout de suite, cette saga est destinée aux amateurs de ce genre littéraire si chronophage que j’affectionne tout particulièrement, j’ai nommé… la fantasy. Il s’agit en réalité des premiers livres de fantasy que j’ai lu, si on oublie ma première lecture de Tolkien, contrainte et forcée par ma mère qui refusait de m’emmener voir la Communauté de l’Anneau sans avoir lu le livre avant – je crois que j’ai fait semblant de le terminer d’ailleurs. Mais à ma décharge, j’avais 10 ans, un caractère (déjà) affirmé (pour rester polie) et une aversion profonde pour les grands chapitres descriptifs qui caractérise notre bon vieux J.R.R. Je l’ai redécouvert ensuite bien plus tard et beaucoup plus apprécié ! Tolkien c’est comme le vin, plus on y goûte plus on apprécie 😉

Mais revenons au sujet qui nous occupe, ces deux sagas de cinq tomes chacunes se suivent, et nous emmènent à la découverte d’un univers fictif, médiéval-fantastique, où à la création du monde les dieux se sont partagés les différents peuples humains. Mais Torak le fourbe vole un jour l’Orbe de son frère Aldur, et un jeune garçon de ferme nommé Garion va se découvrir une destinée incroyable, pièce essentielle d’un jeu d’échec entre deux entités opposées qui se répète depuis des centaines d’années. Sans vous spoiler, on retrouve à peu près tous les ingrédients d’une bonne épopée héroïque, avec en prime un univers riche et très développé, beaucoup d’humour, des personnages forts et nuancés (Polgara <3), des personnages féminins absolument badass (Polgara ! <3) et un vieux sorcier grincheux mais attachant malgré ses pouvoirs sans limites (même qu’en vrai c’est un peu ton Papy). A découvrir d’urgence !

livrea

Pride and Prejudice, de Jane Austen

Changeons complètement de registre avec ce classique de la littéature anglaise (hééé oui, j’ai fait une fac d’anglais m’sieurs dames, je ne pouvais pas faire cet article sans citer au moins un livre de Jane Austen, qu’est-ce que vous voulez, on ne se refait pas !). En réalité, je suis une fan absolue de tous ses romans (à l’exception peut-être de Persuasion). C’est drôle, c’est ironique, c’est anglais, les héroïnes sont intelligentes et passionnées, c’est plein de rebondissements et très critique de la société rigide du XVIIIè siècle et de la condition féminine. Bref, un must-have. Ou must-read, en l’occurrence.

Le chardon et le tartan, Diana Gabaldon

Pour celles et ceux qui vivent dans une grotte depuis 10 ans, il s’agit tout simplement de l’oeuvre originale dont est adaptée la très bonne série Outlander. En 1946, à la sortie de la seconde guerre mondiale, Claire Randall, une infirmière de guerre, retrouve son mari Franck pour une deuxième lune de miel en Ecosse. Un jour, en se baladant dans la lande écossaise pour cueillir des champignons (des fleurs, en vrai) elle tombe sur un cromlech (un cercle de pierre, pour ceux qui n’ont pas fait gaélique en deuxième langue) et paf, elle se retrouve en 1744, à la veille de la plus grosse rébellion écossaise de l’histoire. Elle est rapidement agressée par les anglais, puis capturée par une bande d’écossais hors-la-loi imbibés de whisky, dont le très jeune mais très beau Jamie Fraser. Pour résumer, c’est une des histoires d’amour les plus prenantes que j’ai jamais lu, tout d’abord parce que ce n’est pas QUE une histoire d’amour, que Claire est une femme exceptionnelle (vous l’aurez compris, j’ai un faible pour les VRAIS personnages féminins, forts, nuancés, pas potiches et pas fleur-bleue), que ça se passe en Ecosse, qui est une culture incroyable et que j’adore, qu’on passe du rire aux larmes en l’espace de trois virgules et que l’intrigue est très bien ficelée et très prenante. Par contre, si vous êtes comme moi du style à ne pas lâcher votre livre avant de l’avoir terminé, quitte à dormir trois heures par nuit avant d’aller bosser, je ne saurais que trop vous conseiller d’attendre un peu d’avoir le temps avant de les attaquer… Parce que mine de rien, y’a quand même seize tomes. Oui, seize. Non, ce n’est pas trop. Ce n’est jamais trop.

ols1_1

  • Quels livres veux-tu absolument faire découvrir à tes (futurs ?) enfants ?

Sans aucune hésitation : les sept tomes d’Harry Potter. Tout simplement parce que en plus d’être une histoire géniale, ces bouquins sont très formateurs. Grandir en lisant Harry Potter, c’est grandir en apprenant l’importance de l’amitié, de la tolérance, de l’égalité, du courage, de l’éducation, du féminisme (oui, parfaitement. Hermione est le seul modèle féminin qu’une petite fille devrait avoir). Les trois héros se battent contre le fascisme et le totalitarisme (un groupuscule extrémiste qui veut asservir ou éliminer une partie de la population sur des critères de naissance, vous appelez ça comment ?), pour un monde plus juste et en étant prêts à tout sacrifier au passage. Ce livre devrait être étudié dans les collèges si vous voulez mon avis 🙂 Comment ça je ne suis pas objective ? Mais depuis quand je suis sensée être objective sur mon propre blog ?

14542878_10208196226326895_819110251_n

  • Quel est le prochain livre que tu souhaites lire ? Pourquoi ?

J’ai tout un tas de trucs dans ma Pile à Lire, et il faut d’abord que je termine les deux derniers tomes des Enfants de la Terre, de Jean Auel (que je relis pour la huitième fois au moins). Mais je pense que ma prochaine lecture sera les deux premiers tomes de Manesh, de Stefan Platteau. J’ai découvert cet auteur au salon du livre fantastique MédiéLivre à Souvigny (à l’occasion de la Foire médiévale de Souvigny, dans l’Allier, où je vais tous les ans avec ma compagnie de reconstitution médiévale), et ses bouquins sont parait-il exceptionnels. C’est son premier roman, et en plus d’en avoir entendu beaucoup de bien dans mon entourage, l’auteur est très sympathique et très passionné quand il parle de son histoire, de ses personnages.. On sent qu’il y tient énormément. Petit bonus appréciable, il est venu sur le camp nous faire la lecture d’un des chapitre de son roman, rien que pour nous car nous ne pouvions pas être présents à la lecture publique pour cause de prestation au même moment. Alors déjà, on a trouvé ça hyper sympa de sa part, et en plus c’était génial. J’ai hâte de le lire !

14509177_10208196226046888_1557610849_n

Voilà ce TAG Lecture est terminé, j’ai répondu à toutes les questions qu’on m’avait posées. J’aurais voulu parler encore de tellement de livres….. Peut-être que je le ferais dans une prochaine rubrique. J’espère en tout cas que vous prendrez autant de plaisir à lire mes réponses que j’ai eu à les rédiger. N’hésitez pas à me donner votre avis ou vos suggestions lecture dans les commentaires !

Je vais tagger à mon tour ma copine Mandarine, du blog Aventures d’une tricophile, avec ces cinq questions :

  1. Quel est le livre qui t’a le plus marqué, en bien ou en mal, et pourquoi ?
  2. Parle nous de ton/tes livres préférés.
  3. Quel est ton auteur de roman préféré ? Pourquoi ?
  4. Quelle adaptation cinématographique d’un roman as-tu adorée ?
  5. Quel est le prochain livre que tu souhaites lire ? Pourquoi ?

Keep in touch !

Publicités